A Barcelone, l’Institut Marquès assure que la musique améliore la fécondation in vitro, via les microvibrations qu’elle produit. La soul de Barry White améliorerait même de 5 % le taux de réussite. Pour les bébés en couveuse, coupés de la voix de leur mère, la musique stimule leur cerveau fragile. Françoise Dolto racontait aussi que les Gitans, pour faire du nourrisson un futur guitariste, lui jouent beaucoup de musique six semaines avant et six semaines après sa naissance.

Source / Lire la suite : Moral, maladie, mémoire… La science a tranché : la musique fait du bien !